Les véhicules au gaz naturel comprimé sont-ils sécuritaires ?

 In Non classifié(e)

De plus en plus d’entreprises et d’organismes publics et gouvernementaux tentent par tous les moyens de réduire leur consommation de produits pétroliers traditionnels. L’une des façons les plus efficaces pour eux d’y parvenir est de remplacer leurs véhicules à essence ou au diesel par des véhicules au gaz naturel comprimé. En effet, ce type de carburant est moins polluant et peut même permettre des économies à la pompe.

Cependant, certaines personnes sont encore méfiantes vis-à-vis les véhicules au GNC, car ils entretiennent des doutes sur leur sécurité. Voici donc quelques faits qui auront vite fait de dissiper ces inquiétudes non fondées.

Le GNC, un carburant aussi sécuritaire que l’essence et le diesel… sinon plus!

Tout carburant, y compris l’essence et le diesel utilisés dans les véhicules traditionnels, peut être dangereux s’il n’est pas manipulé avec vigilance.  En effet, les combustibles renferment une grande quantité d’énergie, qui est libérée lorsque le combustible s’enflamme.

Mais comme pour tous les carburants pour véhicules, le GNC peut être utilisé en toute sécurité si les propriétés uniques du carburant sont bien comprises et si les procédures de manipulation sont suivies à la lettre.

Cependant, le gaz naturel a une plage d’inflammabilité très limitée. Il ne brûle pas à des concentrations inférieures à environ 5 % ou supérieures à environ 15 % lorsqu’il est mélangé à l’air. D’un autre côté, l’essence et le diesel brûlent à des concentrations beaucoup plus faibles et s’enflamment à des températures plus basses. À certains égards, le GNC est donc plus sécuritaire que les combustibles traditionnels.

Le ravitaillement d’un véhicule au GNC : un procédé sécuritaire

Dans une station de ravitaillement en gaz naturel comprimé, le gaz est à une pression d’environ 3000 psi (3000 lb/po2).

Bien que l’utilisation de pressions de stockage élevées puisse sembler dangereuse, il faut savoir que le ravitaillement des véhicules au gaz naturel répond à des normes de sécurité rigoureuses imposées par l’industrie et le gouvernement. D’ailleurs, rappelez-vous que les gaz à haute pression sont utilisés en toute sécurité tous les jours dans les applications industrielles et médicales.

Quelques caractéristiques de sécurité des véhicules au gaz naturel comprimé

Les véhicules alimentés au gaz naturel sont conçus et construits pour être sécuritaires, et ce, tant lors de la conduite normale qu’en cas d’accident. Les nouveaux véhicules au gaz naturel comprimé sont soumis aux mêmes essais de collision du gouvernement fédéral que les autres véhicules.

Aussi, les réservoirs de gaz naturel installés sur les véhicules au GNC possèdent des parois beaucoup plus épaisses et plus résistantes que celles des réservoirs d’essence ou de diesel. Les normes de l’industrie exigent une résistance qui va bien au-delà des risques de dommages normaux causés par l’environnement et l’usage normal. Les réservoirs pour le GNC sont conçus pour une durée de vie spécifique de 15 à 25 ans et doivent être inspectés de façon périodique.

Les faits le démontrent : les véhicules au GNC sont sécuritaires

En conclusion, conduire un véhicule au gaz naturel comprimé n’implique pas un niveau de risque supérieur à celui associé à la conduite d’un véhicule à essence et au diesel. Certes, il faut toujours manipuler n’importe quel combustible avec vigilance, mais il ne faut pas craindre le GNC.

Si vous souhaitez en savoir plus sur les véhicules alimentés au gaz naturel comprimé, sachez que les experts d’EBI sont la référence en la matière.  Vous voulez miser sur des énergies propres ? Contactez-les sans plus tarder !