3 mythes débusqués concernant les véhicules au gaz naturel comprimé

 In Non classifié(e)

En raison de leur relative nouveauté, les camions roulant au GNC sont encore méconnus d’une grande partie de la population. Ce manque de connaissances sur le sujet amène beaucoup de gens à développer de fausses croyances à propos de ce type de véhicules.

Afin de remettre les pendules à l’heure, voici 3 mythes débusqués concernant les véhicules au gaz naturel comprimé.

Il est beaucoup plus dispendieux d’opter pour un véhicule au gaz naturel compressé

Bien qu’il soit vrai d’affirmer que le cout d’acquisition d’un camion lourd ou d’un autobus utilisant le GNC comme carburant est plus élevé que celui d’un véhicule diesel, il n’en reste pas moins qu’en prenant d’autres éléments en considération, cette croyance se révèle fausse.

Par exemple, le prix des carburants traditionnels fluctue de façon constante, avec une tendance à la hausse. Dans le cas du GNC, les couts de ravitaillement sont beaucoup plus faciles à prévoir en raison de la stabilité des prix. Selon les experts, ceux-ci devraient même rester concurrentiels pour au moins 15 ans.

Cela dit, notamment en raison des économies d’environ 30 % réalisées sur le carburant, le retour sur investissement est normalement obtenu après 3 ou 4 années d’utilisation du véhicule.

Il existe même des programmes gouvernementaux, tels qu’Écocamionnage, qui offrent une compensation financière aux acheteurs de véhicules au gaz naturel comprimé. Ces mesures servent à encourager les propriétaires de flottes de camions à choisir des combustibles plus verts.

Certaines routes et plusieurs types de stationnements sont interdits aux véhicules au GNC

Beaucoup de gens croient que les véhicules qui fonctionnent au gaz naturel comprimé ne peuvent emprunter toutes les routes en raison des risques d’explosion ou d’incendie. Il est vrai qu’il est interdit de circuler dans certains tunnels ou stationnements avec certains produits ou matières dangereuses, mais ce genre de réglementation ne s’applique pas aux véhicules au GNC.

En fait, le réservoir qui contient le carburant sous pression est conçu pour résister en cas de chocs sévères et est même généralement plus solide qu’un réservoir d’essence traditionnel. C’est pourquoi les propriétaires de camions ou voitures roulant au gaz naturel comprimé peuvent rouler sans encombre dans les tunnels et accéder aux stationnements sous-terrain.

Il est difficile de trouver des stations de ravitaillement offrant le GNC

Avec un réseau de stations publiques de plus en plus étendu, cette affirmation ne sera bientôt qu’un mythe. En effet, des régions comme Montréal et Lanaudière possèdent déjà leur station de ravitaillement au gaz naturel comprimé. De plus, vu la popularité grandissante des véhicules légers et intermédiaires roulant au GNC, il n’est pas insolite d’affirmer que plusieurs autres stations seront graduellement implantées afin de répondre aux besoins du marché.

Il est également pertinent de songer au fait que certains camions au GNC peuvent parcourir jusqu’à 800 km avant de devoir faire le plein. Cela laisse donc amplement de temps au conducteur de planifier son prochain ravitaillement.

Vous désirez obtenir plus d’informations concernant les véhicules au GNC

Vous songez à passer au gaz naturel ? Contactez les experts d’EBI dès maintenant. Avec eux, vous pourrez examiner attentivement toutes les options s’offrant à vous. Ils n’hésiteront pas à mettre leur expérience à profit afin de vous proposer des solutions adaptées à vos besoins.