Découvrez le gaz naturel comprimé, un carburant alternatif d’avenir

 In Non classifié(e)

De plus en plus de gens se sentent concernés par les changements climatiques et la qualité de l’air à l’échelle globale. D’autres sont exaspérés par les prix à la pompe lorsqu’ils doivent faire le plein de leur véhicule. Ces enjeux actuels bien réels amènent beaucoup d’individus et d’entrepreneurs à s’intéresser aux sources d’énergies propres, notamment aux carburants alternatifs.

Pour ces personnes, l’utilisation du gaz naturel comprimé peut faire partie d’une stratégie visant à réduire leur dépendance aux énergies fossiles traditionnelles. Voilà pourquoi il est légitime de s’intéresser à ce carburant alternatif et de le démystifier.

Qu’est-ce que le gaz naturel comprimé ?

Le gaz naturel traditionnel est un combustible fossile présent naturellement sous forme gazeuse dans les roches poreuses du sous-sol. Il est généré à partir de la sédimentation de matière organique vieille de plusieurs millions d’années. Il peut également être obtenu à la suite d’un procédé qui utilise les gaz émis lors de la décomposition de la biomasse.

Le gaz naturel comprimé (GNC) est un combustible alternatif qui s’obtient par la compression du gaz naturel à moins de 1 % de son volume atmosphérique standard, soit environ 3 600 PSI. C’est ce produit qui peut être utilisé pour remplacer l’essence ou du diesel dans n’importe quel véhicule léger, intermédiaire ou camion lourd équipé d’un kit de conversion GNC ou d’un moteur alimenté au GNC.

Bref historique de l’utilisation du gaz naturel comprimé comme carburant pour les véhicules

C’est à la fin du 19ème siècle que cette source d’énergie a été exploitée pour la première fois à titre de carburant pour les véhicules, avec la première voiture au gaz naturel brevetée aux États-Unis. Peu après la Seconde Guerre mondiale, l’Italie et un certain nombre d’autres pays d’Europe ont adopté le gaz naturel comprimé (GNC) pour subvenir à une partie importante de leurs besoins en combustible.

Au cours des dernières décennies, des avancées technologiques significatives ont permis le développement de moteurs au GNC toujours plus propres et sécuritaires qu’il est possible d’installer sur des véhicules produits en série par différents constructeurs. Aujourd’hui, il y a plus de 15 millions de véhicules fonctionnant au GNC dans le monde.

Le GNC dans un moteur à combustion : aussi sécuritaire que l’essence

Comme le GNC est une forme comprimée du même gaz que celui utilisé comme combustible dans les maisons pour le chauffage et la cuisson, il peut aussi être utilisé dans un moteur à combustion. Le GNC s’écoule des réservoirs de compression vers un régulateur et de là, il est injecté dans le moteur, à l’image de l’essence régulière dans un moteur à explosion traditionnel. Cependant, ce type de motorisation émet 25% moins de gaz à effet de serre qu’un moteur diesel, tout en permettant des économies à la pompe de près de 30%.

Le gaz naturel ne s’enflamme qu’à l’intérieur d’une chambre de combustion. S’il y a trop de gaz naturel, il n’y aura pas suffisamment d’oxygène pour qu’il puisse s’enflammer. Il en va de même s’il y a trop peu de gaz naturel, le trop faible ratio ne permettra pas l’ignition du gaz. C’est un équilibre délicat qui doit être respecté. Cela contribue à rendre les véhicules au GNC aussi sûrs que les véhicules à carburant traditionnel. Même le ravitaillement se fait de façon très sécuritaire.

Contribuer à un avenir plus vert en misant sur le GNC

À la lumière de ces informations, vous comprenez sans doute mieux pourquoi le gaz naturel comprimé pourrait être un allié de taille dans la lutte aux changements climatiques, notamment en tant que carburant alternatif dans les véhicules.

Si vous envisagez de passer au gaz naturel, n’hésitez surtout pas à contacter les experts d’EBI dès maintenant. Chefs de file en matière de véhicules au GNC, ils sauront vous fournir de judicieux conseils, que ce soit pour l’achat ou la location de véhicules écologiques.