3 villes où circulent déjà des autobus au gaz naturel comprimé

 In Non classifié(e)

Aujourd’hui, il est bien connu que d’utiliser les transports en commun est un moyen efficace de limiter son empreinte écologique. Le métro et les tramways sont 100% électriques, et n’émettent donc aucun gaz à effet de serre. Cependant, certains autobus sont toujours alimentés avec des carburants traditionnels polluants tels que le diesel.

Pour contrer ce problème, plusieurs villes à travers le monde ont décidé de moderniser leurs flottes d’autobus et d’acheter des autobus roulant au gaz naturel comprimé (GNC). Voici trois exemples de villes qui ont décidé de rendre leurs réseaux de transport plus écologiques.

Des autobus au gaz naturel comprimé qui contribuent à la transition énergétique de Barcelone

En 2019, la ville de Barcelone a signé un accord avec la Banque européenne d’investissement (BEI) afin d’assister le service de transports publics de la ville, Transports Metropolitans de Barcelona, dans l’achat de nouveaux autobus fonctionnant au GNC. Grâce à cet investissement de 73,5 millions € de la BEI, la ville pourra mettre en service 75 nouveaux autobus au GNC, en plus d’un nombre considérable d’autobus électriques et hybrides. Ces véhicules verts ont commencé à être introduits sur le réseau à la fin 2019 et seront tranquillement déployés jusqu’en 2021.

Cette initiative de la ville de Barcelone vise non seulement à améliorer la qualité de l’air en réduisant les émissions de gaz à effet de serre, mais aussi d’encourager ses résidents à limiter leur utilisation de la voiture. Dans les six dernières années, l’utilisation des autobus publics de la ville a augmenté de 17 %. L’acquisition de ces nouveaux autobus écologiques contribuera certainement à faire grimper ce taux.

Un réseau d’autobus de plus en plus écologique à Ostrava

En 2015, la ville d’Ostrava, en République tchèque, a commencé à rendre son réseau de transports publics plus vert en faisant l’achat de 105 autobus roulant au GNC de la compagnie polonaise Solaris. Le but de cette modernisation de la flotte d’autobus municipaux était de contribuer à améliorer la qualité de vie des résidents d’Ostrava en offrant un système de transport écologique.

En janvier 2020, la ville a signé une nouvelle entente avec Solaris officialisant l’achat de 37 nouveaux autobus au GNC à la fine pointe de la technologie. En plus d’offrir une sécurité accrue aux passagers et aux conducteurs, ces véhicules seront dotés d’espaces désignés pour fauteuils roulants et poussettes, d’un système d’air conditionné, de ports USB et même d’une connexion internet, contribuant du coup à atteindre l’objectif initial de la ville.

Lille: la ville référence en matière d’autobus roulant au GNC en France

En matière de transports en commun écologiques, la municipalité de Lille en France est réellement avant-gardiste. Depuis 2013, 100 % de sa flotte d’autobus urbains est composée de véhicules fonctionnant au GNC afin d’améliorer la qualité de vie des citoyens en réduisant les odeurs d’essence, de fumée et en réduisant le bruit émis par les véhicules diesel.

La métropole française développe aussi depuis quelques années le gaz naturel renouvelable (ou biogaz). L’utilisation de ce carburant pour les autobus contribuera à une réduction plus forte des gaz à effet de serre en utilisant la technique de la biométhanisation. De plus, le développement du biogaz permettra une diminution des coûts sur le long terme pour les transporteurs.

Le GNC : un carburant de plus en plus utilisé pour les autobus à travers le monde

Barcelone, Ostrava et Lille ne sont que quelques exemples de villes qui ont adopté les autobus fonctionnant au GNC pour transporter leurs citoyens. En effet, de plus en plus de villes partout dans le monde considèrent ces autobus pour amorcer leur transition énergétique et contribuer à un avenir plus vert.

Chez EBI nous sommes fiers d’être l’un des principaux fournisseurs de GNC pour les véhicules au Québec. Contactez-nous pour en apprendre plus sur nos services et les différents véhicules roulant au GNC!